Produits bio et naturels

Les aliments qui pourraient être nocifs…

Lorsque vous visitez un pays pour la première fois, prenez le temps de vous familiariser avec les produits comestibles de votre lieu de destination. Surtout, ne goûtez pas n’importe quoi ! La consommation de certaines catégories d’aliments peut être dangereuse. Alors, faites attention, surtout si vous êtes quelqu’un de sensible.

Quelques fruits de mer déconseillés

En Corée du Sud, le sannakji est un poulpe vivant qui se mange cru. En réalité, il peut être mortel, car ses ventouses pourraient toujours s’agripper à l’intérieur de la gorge ou sur la langue, et causer un étouffement. Selon les statistiques, 6 personnes sont mortes tous les ans à cause de la consommation de cette variété de produits de la mer. Au Japon, le poisson nommé fugu (ou poisson-globe) est à éviter. Le foie contient de la tétrodotoxine, un poison mortel qui peut provoquer la paralysie.

 

 

Les fruits qui peuvent être dangereux

L’akée est un fruit comestible, mais il est toxique. Originaire de la Jamaïque, ses graines noires et ses arilles contiennent des hypoglycines A et B. Ces toxines peuvent causer de l’hypoglycémie et des vomissements. Avant de le consommer, il faut attendre que le fruit soit bien mûr. Le durian peut être aussi un fruit toxique si une personne qui a consommé de l’alcool en mange. Ses graines sont nocives si elles sont mal cuisinées, car elles renferment des acides de cyclopropène.

 

 

Autres types d’aliments

Le casu marzu provient de la Sardaigne, en Italie. Sa production se base sur l’utilisation de larves vivantes. C’est la raison pour laquelle, ce fromage peut causer des diarrhées, des douleurs abdominales ou même des nausées. En effet, le suc gastrique ne peut généralement pas tuer la totalité des larves. En cuisine, seulement les tiges de rhubarbe sont comestibles. Les feuilles sont toxiques et dangereuses. Celles-ci contiennent des acides oxaliques qui peuvent bien provoquer pas mal de désagréments si jamais elles ont été consommées par mégarde.

Partager cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Laisser un commentaire

','

'); } ?>